• TECHNIQUE

    Les pièces sont façonnées avec des argiles réfractaires chamotées supportant les chocs thermiques.

    Après une première cuisson à environ 1000°c (qui respecte les paliers de montée en température et donc lente) pose d’émail puis 2ème cuisson rapide.

    En 45 minutres à 1 heure nous atteignons 950°c. Le défournement est immédiat, à la pince aux journaux mouillés pour les grosses pièces, avec toutes les protections nécessaires: gants, masque, bonnet, blouson, cuir...

    Le choc thermique ainsi généré provoque des CRAQUELURES dans l’émail.

    Grâce à l’enfumage qui suit : la pièce est enfermée dans un récipient avec couvercle et contenant paille, sciure, papier, feuilles mortes.

    L’atmosphère s’appauvrit en oxygène et le carbone en entrant dans le tesson révèle le réseau de tressaillage. En fonction des effets recherchés, des IRISATIONS apparaîtront avec certains oxydes métalliques.

    Les interventions du céramiste sont plus ou moins complexes selon les effets recherchés : CRAQUELURES ou IRISATIONS .


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :